Semaine 7 : l'art de montrer

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 324
Inscription : 25 Septembre 2014, 07:25

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Saule » 29 Mars 2017, 06:49

Sheila a écrit:C'est exactement ce que je veux faire . je t'ai envoyé un mp a ce sujet . Peux tu m'aider?


J'ai répondu en MP aussi. Je te conseille (si tu ne l'as pas déjà fait) de lire l'article de Stephen King dont j'ai donné le lien : je pense qu'il a 100% raison et que c'est vraiment, avant tout, un problème de visualisation (et non un problème d'écriture).
Il faut essayer, avant d'écrire la scène, de se l'imaginer, comme si on était un réalisateur de film. Un peu comme si on se posait les questions de ceux qui gèrent les décors, les costumes, les caméras. Pour ton texte, réfléchis, ferme les yeux, imagine : à quoi ressemble la rue ? Comment ton héroïne est-elle vêtue ? Quel est le type de voiture qui manque de la renverser ? Arrive-t-elle par la gauche, par la droite ? Ce ne sont pas forcément des détails qui doivent apparaître dans le texte, mais plus ils seront dans ta tête, plus précise sera l'image mentale que tu te feras de "l'image", plus y a de chances que ta description soit pertinente.

Pour ton texte de l'exercice 7, c'est flagrant : à chaque réécriture, ta description de la salle où se réveille le personnage a changé. Je pense que la première fois où tu l'as écrit, toi-même tu ne savais pas vraiment à quoi ressemblait la pièce. Et si l'auteur a une image floue en tête, il utilise naturellement des mots et descriptions floues, des formules passe-partout, des mots-idées, qui racontent vaguement des impressions mais ne montrent rien.

Stephen King prévient : c'est un peu long et fastidieux au départ, de prendre quelques minutes pour visualiser sa scène. Mais c'est un coup à prendre.
;)

Bon courage !
Stéphane Arnier (alias Saule)
Page web de ma série : http://www.memoiresdugrandautomne.com
Mon blog d'auteur : https://arnierblog.wordpress.com/
Rejoignez-moi sur Twitter ! https://twitter.com/s_arnier

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 11
Inscription : 18 Février 2017, 13:11

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Sheila » 29 Mars 2017, 11:04

Bonjour Saule

La vérité est je ne connaissais pas du tout ce concept de "montrer", "show don't tell"
Il faut donc pas s'étonner que j'aie été toujours en train de "raconter" !

je l'ai appris ici sur draftquest. Et c'est vrai qu'au début , je savais pas vraiment quoi faire. Comment procéder pour avoir cette image mentale, qui dans le cas l'exercice 5, décrit une pièce fictive , imaginaire , dans laquelle je n'ai jamais mis les pieds. Qui n'a jamais existé. Je n'ai pas pensé à la décrire, car je "racontais". Je donnais mes impressions et mes jugements de valeur. Quand il a fallu la décrire , j'ai dû tout inventer, pour rester cohérente avec mon histoire.

C'est clair qu'il est plus facile de "montrer" du réel: un paysage, une ville, une matinée de printemps ou d'hiver. On en tous vu , un jour . Il suffit juste de fermer les yeux et se remémorer. Plonger dans ses souvenirs et piocher les détails, vrais, naturels, exacts.Percutants.

J'ai lu les passages de Stephen King . Edifiant . Mais bon c'est du Stephen King. Je pense que j'écrirais plus jamais de la même façon, désormais. Mais la réussite ou la qualité se verront, se feront graduellement .

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 324
Inscription : 25 Septembre 2014, 07:25

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Saule » 30 Mars 2017, 06:55

Bonjour à toutes et à tous :)

Suite aux lectures des différentes exercices 7 et à quelques messages privés que j'ai reçu pour avis, j'apporte ici quelques précisions générales.

Certains en sont encore à la "première étape" : pour reprendre l'exemple de Stephen King, ces auteurs écrivent encore "c'était une vieille maison sinistre" et ont encore des difficultés à nous le montrer. Courage, ça va venir. :)

D'autres en sont à la "seconde étape" : leurs textes fourmillent désormais de détails visuels et sensoriels... mais hélas les descriptions font un peu cliniques ou lourdes, parce qu'entre l'étape 1 et l'étape 2 ils ont oublié que ces détails montrés sont là pour évoquer quelque chose.

Les éléments de description que vous donnez ne doivent pas être gratuits. Le but est de faire en sorte que ces détails amènent le lecteur dans une certaine direction, qu'ils évoquent quelque chose de précis.

Toujours avec l'exemple de King, et pour caricaturer, plusieurs d'entre vous ont rédigé de longs paragraphes avec énormément de détails pour décrire la maison : il y a une véranda, le nombre exact de fenêtres, la forme du toit, etc. Mais ils ont oublié que l'objectif des éléments "montrés" étaient d'évoquer que la maison était vieille et sinistre. Pas besoin d'en écrire trois pages, par contre chaque élément fourni doit aller dans le sens d'évocation souhaité, à savoir "faire ressentir au lecteur que la maison est vieille et sinistre". Le reste est superflu, voire même parasite. Idem avec l'attitude de vos personnages : certains sont désormais dans l'excès de description du moindre geste du personnage. Souvenez-vous que si vous ajoutez un détail sur son attitude, c'est pour que ce soit révélateur de son état d'esprit ou de son caractère. Sinon, ça alourdit votre texte pour rien.

Donc un conseil pour vos réécritures : épurez, coupez, mettez moins de détails... mais choisissez-les avec attention, afin que l'addition de ces détails tissés ensemble évoquent clairement un sentiment / une impression / une émotion / une information chez le lecteur. Chaque fois que vous "montrez" un détail, posez-vous la question "pourquoi je leur montre ça déjà ?".

Bon courage à toutes et à tous.
:)
Stéphane Arnier (alias Saule)
Page web de ma série : http://www.memoiresdugrandautomne.com
Mon blog d'auteur : https://arnierblog.wordpress.com/
Rejoignez-moi sur Twitter ! https://twitter.com/s_arnier

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 11
Inscription : 18 Février 2017, 13:11

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Sheila » 30 Mars 2017, 09:47

Euh ...moi je dois être dans l 'étape 2 . Du moins j'espère !

Ca veut dire que mes descriptions sont cliniques et qu'il faut que je travaille l'évocation.

Courage Sheila..tu vas y arriver :oops: :D

Merci saule pour toutes ces précisions qui aident.

Précédent

Retour vers MOOC Écrire une oeuvre de fiction — Saison 5

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)