Semaine 7 : l'art de montrer

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 139
Inscription : 19 Décembre 2013, 15:29

Semaine 7 : l'art de montrer

Message par David Meulemans » 22 Mars 2017, 22:10

Bonjour!

La semaine 7 de notre MOOC est (enfin!) là. Dans cette brève vidéo, j'ai rapidement exprimé quelques idées au sujet de la nécessité de montrer, même dans un texte de prose où, en apparence, on ne peut que dire.

Cette vidéo, plus que toutes les autres, est une invitation à la discussion. Si vous avez des questions, remarques, besoins de précision, retour d'expérience, à vous de jouer!

Message(s) : 7
Inscription : 17 Janvier 2017, 13:15

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Gloglotte » 23 Mars 2017, 09:50

Bonjour David, j'ai regardé avec beaucoup d'intérêt ta vidéo. Montrer est mon principal problème, donc je serais très intéressée par les autres figures de style que l'on peut utiliser pour "montrer".
Je viens de regarder sur notre ami Wikipedia: allégorie, chosification, ironie, litote, éthopée, métaphore, schématisation me semblent des pistes à utiliser, mais quoi d'autre ? Je pense que cette question peut intéresser d'autres écrivants moins "chevronnés" que certains dans ce MOOC ;) Merci beaucoup pour tout le temps que tu nous consacres en tout cas ! Merci les MOOCqeurs pour vos conseils également ! <3

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 324
Inscription : 25 Septembre 2014, 07:25

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Saule » 24 Mars 2017, 07:35

Bonjour ! (ah, mais, n'est-ce pas toi qui a visité mon blog d'auteur en intégralité hier en commentant partout ? ;) Merci de ton intérêt ! )

Gloglotte a écrit:Je serais très intéressée par les autres figures de style que l'on peut utiliser pour "montrer".


C'est vrai que David a commencé sa vidéo par un exemple très précis où le réalisateur use d'une figure de style... mais d'une manière générale, "montrer" n'est pas forcément quelque chose de si technique (ou du moins, tu n'as pas besoin forcément d'utiliser une figure de style particulière pour cela). Il s'agit avant tout de décrire les choses à l'aide de quelques détails bien choisis, plutôt qu'avec des tas d'adjectifs ou de jugements de valeurs.

Je te conseille l'article dont j'ai publié le lien sur la page FB du MOOC hier (conseils de Stephen King) :
http://www.enviedecrire.com/stephen-king-donnez-vie-a-votre-recit/

Imagine que tu souhaites décrire une grande ville un jour de pluie, et faire ressentir une atmosphère maussade. Le but est d'éviter des phrases telles que "ce matin-là il pleuvait, et l'atmosphère en ville était maussade..."
A la place, il faut fournir aux lecteurs des images, du décors, des bouts de scènes, qui vont évoquer chez lui cette atmosphère. Par exemple, décrire une femme qui traverse un passage piéton glissant, blottie sous un parapluie, esquivant de justesse une gerbe d'eau tandis qu'un taxi roule dans une flaque > c'est visuel, on imagine la scène, et forcément dans notre esprit il pleut à verse.

A mon sens il faut même se méfier de certaines figures de style, telles que les métaphores : si elles sont bien choisies et bien faites, elles peuvent effectivement évoquer une image mentale... mais si elles sont un peu cliché, ça devient vite du "raconté" et non du "montré".

L'analyse de Stephen King me semble vraiment très pertinente : le souci que les auteurs ont pour bien montrer vient avant tout du fait qu'ils ne visualisent pas eux-mêmes assez précisément ce qu'ils écrivent. Nous sommes souvent un peu trop "dans les mots", dans la belle tournure, dans la jolie phrase, en oubliant que notre récit ne prendra vie dans la tête du lecteur que si on lui fournit les clefs pour le visualiser.
Stéphane Arnier (alias Saule)
Page web de ma série : http://www.memoiresdugrandautomne.com
Mon blog d'auteur : https://arnierblog.wordpress.com/
Rejoignez-moi sur Twitter ! https://twitter.com/s_arnier

Message(s) : 7
Inscription : 17 Janvier 2017, 13:15

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Gloglotte » 24 Mars 2017, 08:07

Salut ! Ha c'est toi en fait Saule ! Yes c'est moi qui pose plein de questions en ce moment, sur FB aussi, c'est la période où je me "réveille" on dirait. Bref. Oui j'ai lu l'article que tu as partagé ce matin. On comprend bien mieux !

Par contre, comment "montrer" les sentiments des personnages (héros et les autres) ? J'ai peur qu'à force de ne rien dire de leurs émotions, on ne fasse un inventaire médical de leur état physique sur tout le roman. haha. Caricature: "Il serra les poings, enfonça ses ongles dans la peau. Son coeur battit plus vite, puis il inspira un grand coup. L'oxygène élargit sa vision des choses. Face à XX, son estomac se tordit. Quant à elle, les yeux écarquillés, des papillons dans le ventre, elle déglutit." Bref. C'est bien de mettre quelques descriptions d'émotions, non ?

Sujet à discussion, si d'autres veulent ajouter des suggestions... Comment faites-vous ? Vous "visualisez" chaque réaction de chaque personnage, à la Stephen King ?

Message(s) : 27
Inscription : 18 Janvier 2017, 09:33

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Nathdse » 24 Mars 2017, 08:30

bonjour !

je trouve cet exercice vraiment difficile... montrer plutôt que dire...
Pourquoi ? parce que c'est une question de ressenti...faire passer son propre ressenti vers le lecteur, lui donner les clés pour ouvrir les portes des sentiments que nous inspire telle ou telle situation. Loin d'être très démonstrative, pas une grande communicante... Pour moi, ça relève du défi. :?

J'ai lu avec intérêt l'article de Saule qui donne une lumière différente et complémentaire à la vidéo de David (d'ailleurs, vous devriez peut être bosser ensemble vous deux...) et je me rends compte que, même en visualisant parfaitement le cadre de mon récit, chaque pièce, chaque lieu, chaque visage, je n'arrive pas à le retranscrire réellement... je bloque. J'ai peur d'envahir le lecteur, de trop en dire... et ce que je dis pour le coup ne me convient jamais réellement...

Alors je pense que cet exercice est vraiment important. Je vais poster sur le forum mon lien avec qq explications et de mon côté je vais m'entrainer sur cette ville pluvieuse...je n'aurai pas trop de mal il me suffit de regarder dehors... ;)

Merci à tous deux de ces conseils

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 324
Inscription : 25 Septembre 2014, 07:25

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Saule » 24 Mars 2017, 14:48

Gloglotte a écrit:Par contre, comment "montrer" les sentiments des personnages (héros et les autres)


Alors attention : cette semaine on aborde le "montrer, pas raconter" parce que c'est le thème et un défaut récurrent en écriture, MAIS :
1) il n'est pas possible de toujours tout montrer ;
2) il n'est pas souhaitable de toujours tout montrer (le raconter a aussi ses avantages) ;
3) et il faut tenir compte de la narration choisie, qui a une grande importance dans l'histoire...

Le jeu consiste à apprendre à déterminer quand montrer et quand raconter (en sachant qu'on a tendance naturellement à trop raconter et pas assez montrer).

Pour les sentiments des personnages, on ne peut pas toujours les montrer, ou alors (comme avec l'exemple de David sur la personne en colère qui renverse les affaires de son bureau) on en arrive à des scènes très convenues. Tout dépend du personnage, de la scène, de la narration... c'est difficile d'être généraliste et catégorique (d'où l'utilité de l'exercice à poster sur "son" texte).

Souvenez-vous aussi que l'écriture est comme tout art ou artisanat : on ne progresse qu'en pratiquant et avec le temps, on ne passe pas de "mauvais" à "bon" du jour au lendemain (si tant est que cela ait un sens).

POUR CEUX QUE LE SUJET CONTINUE D’INTÉRESSER : je viens de poster un article sur le sujet sur ma propre page.
https://arnierblog.wordpress.com/
Stéphane Arnier (alias Saule)
Page web de ma série : http://www.memoiresdugrandautomne.com
Mon blog d'auteur : https://arnierblog.wordpress.com/
Rejoignez-moi sur Twitter ! https://twitter.com/s_arnier

Message(s) : 7
Inscription : 17 Janvier 2017, 13:15

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Gloglotte » 25 Mars 2017, 01:27

chouette ! j'y cours ! ;)

Message(s) : 7
Inscription : 17 Janvier 2017, 13:15

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Gloglotte » 25 Mars 2017, 01:33

Ton article me fait penser à un autre, en fait, auquel je n'arrive plus à accéder - le site est peut-être mis à jour en ce moment? "Ni trop ni trop peu" sur le site des éditions Humanis.

Message(s) : 20
Inscription : 14 Janvier 2017, 23:03

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par ticaribo » 25 Mars 2017, 10:14

Bonjour à tous, et grand merci Saule pour cet excellent billet sur le Show don't tell, très clair et riche d'exemples. L'exercice où décrire une scène de froid sans employer le mot "froid" est particulièrement explicite : c'est d'ailleurs un classique des ateliers d'écriture, et il est plein d'enseignements. Merci encore pour cette aide précieuse !

Cathy

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 11
Inscription : 18 Février 2017, 13:11

Re: Semaine 7 : l'art de montrer

Message par Sheila » 28 Mars 2017, 15:07

Saule a écrit:
Imagine que tu souhaites décrire une grande ville un jour de pluie, et faire ressentir une atmosphère maussade. Le but est d'éviter des phrases telles que "ce matin-là il pleuvait, et l'atmosphère en ville était maussade..."
A la place, il faut fournir aux lecteurs des images, du décors, des bouts de scènes, qui vont évoquer chez lui cette atmosphère. Par exemple, décrire une femme qui traverse un passage piéton glissant, blottie sous un parapluie, esquivant de justesse une gerbe d'eau tandis qu'un taxi roule dans une flaque > c'est visuel, on imagine la scène, et forcément dans notre esprit il pleut à verse.

.



Bonjour Saule.

C'est exactement ce que je veux faire . je t'ai envoyé un mp a ce sujet . Peux tu m'aider?

Suivant

Retour vers MOOC Écrire une oeuvre de fiction — Saison 5

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)