Semaine 1 : La procrastination

Du 7 mars au 25 avril, c'est la troisième saison du MOOC DraftQuest ! Pour poser vos questions ou échanger avec les autres participants, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 146
Inscription : 06 Mars 2015, 21:31

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par misslyam » 13 Mars 2015, 20:37

as-tu déjà une idée de ce que tu veux écrire ou pas du tout ?

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6
Inscription : 12 Mars 2015, 22:08

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par ElyrisIvo » 13 Mars 2015, 20:58

Oh oui. J'ai une idée assez claire d'où je veux aller.
Un début, un milieu et une fin. Des personnages. Des rebondissements.
Le problème est le point de départ et la manière de mettre la machine en route. Ça peut sembler complètement idiot, mais je n'arrive pas du tout à m'imaginer l'ouverture du récit pour le moment.

Message(s) : 11
Inscription : 07 Mars 2015, 22:37

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par jib38 » 14 Mars 2015, 07:40

Je ne sais pas si c'est un peu comme toi, mais de mon coté, si j'ai bien une bien idée de ce que je veux que ça donne, il me manque tellement de choses par ailleurs que j'ai du mal à avancer. Pour l'instant, j’essaye d'envisager les choses d'un point de vue très artisanal (Pour éviter la procrastination justement, et ne pas me retrouver comme la personne du cours de la semaine 1 que n'a écrit qu'une phrase en rêvant au prix Nobel). Donc je pense que mon objectif est "raisonnable". J'ai choisi un domaine extrêmement codé pour m'aider : une romance historique. Donc je sais où doivent "arriver" mes personnages! J'aurai pu choisir aussi d'écrire un conte.
J'ai imaginé le début et la raison pour laquelle leurs chemins doivent se croiser. Mais en dehors d'écrire quelques page isolées, je panique devant le fait que je n'arrive à rien établir précisément, et j'ai donc du mal à éviter la procrastination. Disons que si j'étais apprenti menuisier, j'aurai mes 4 pieds (bon je n'ai peut être pas les 4 pieds de mon histoire mais au moins 1 ou 2 :-p) et mon dessus de table. Et là, je bloque pour les assembler.
Je n'ai sans doute pas encore assez de matière. Allez, j'y retourne ... :-)

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 146
Inscription : 06 Mars 2015, 21:31

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par misslyam » 14 Mars 2015, 07:49

si tu ne l'as pas encore ne comence pas par le début ! commence par ce que tu as en tête...qui a dit qu'on était obligé de commencer par le début ? ;)

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6
Inscription : 12 Mars 2015, 22:08

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par ElyrisIvo » 14 Mars 2015, 07:53

Je suis exactement dans le même cas que toi en fait.

Je pense qu'il va falloir se serrer les coudes pour avancer et je suis sûr qu'une fois le point de départ mis en forme, ça devrait couler un peu plus naturellement.
J'ai d'ailleurs tenté le premier round ce matin. Je ne suis pas forcément très satisfait mais au moins je ne peux plus y retoucher pour le moment et ça va me pousser à avancer :)

As-tu déjà commencé du coup ? Je serais curieux de te lire.

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 216
Inscription : 07 Mars 2015, 23:21

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par Sturm » 14 Mars 2015, 09:29

Cindy a écrit:Je pense que ce que Sturm & Drang propose, c'est de ne pas se précipiter le samedi sur tous les "chapitres" abordés sur le thème de la semaine.
En regardant la semaine 1, il y a 6 "chapitres" (Introduction - La critique - L'estime de soi etc.) en comptant l'exercice.


Vui c'est ça !!!! 1 chapitre par jour... Vu qu'ils ne sont pas longs... Autant se faire 5 minutes par jour avant d'écrire plutôt que de faire 40 minutes d'un coup...
L'idée étant d'avoir un conseil quotidien qui vous pousse à vous lancer sur votre prochain round... :mrgreen:

ElyrisIvo a écrit:Oh oui. J'ai une idée assez claire d'où je veux aller. Un début, un milieu et une fin. Des personnages. Des rebondissements.
Le problème est le point de départ et la manière de mettre la machine en route. Ça peut sembler complètement idiot, mais je n'arrive pas du tout à m'imaginer l'ouverture du récit pour le moment.


Ah bah commence par la naissance de ton personnage alors !!!! :o lol
Plus sérieusement, tu n'es pas forcé de commencer par le début comme le dit Misslyam...
Comme l'indique le nom, Draft signifiant brouillon, tu peux partir d'où tu veux...
Si tu as déjà des choses en tête qui semblent claires, travaille déjà celles-ci... C'était mon cas auparavant... Je développai les scènes les plus importantes, je partais sur des dialogues, etc...
Au fur et à mesure les idées viendront...
Il ne faut pas te comparer aux autres... Il est vrai que ce que tu vois sur le forum ou sur les rounds visibles sur la DraftQuest peuvent te dérouter...
Tous semblent commencer par le début... Mais tu ne vois que ceux qui ont accepté de se mettre en mode "public" sur la publication de leurs rounds et ceux qui veulent un avis sur leur "premier jet" sur le forum... Il y a 600 inscrits sur le site me semble avoir vu ça... Tu dois en voir moins d'une cinquantaine je pense... D'ailleurs les "rounds" sont par défaut en mode "Privé"
En somme, l'important c'est que tu écrives... Peu importe dans quel ordre... Si tu commences par la fin ce n'est pas grave... Tu feras même du Tarantino comme ça !!! :mrgreen: lol
L'ordre de tes parties, c'comme les scènes d'un scénario... Elles peuvent bouger dans tous les sens au final lors du montage...
Il faut juste écrire... ne te mets pô la pression en pensant qu'il faille que tu écrives direct un début...

Et puis je note que tu dis quand même avoir le début !!!! :roll: lol
ElyrisIvo a écrit:J'ai une idée assez claire d'où je veux aller.
Un début, un milieu et une fin.


Tu écris ce que tu veux, tu commences par où tu veux... L'écriture c'est la libertéééééééééééééééééééééééééééééééééé (<= façon William Wallace dans Braveheart !!! :mrgreen: lol)
-----
Ma super quête : Entre deux rives c'est ici => http://www.draftquest.fr/campaigns/sturm-drang/entre-deux-rives <= ou là hein !!!
- - - - - -
Ma note d'intention : http://www.draftquest.fr/exercises/note-d-intention/sturm-drang

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 23
Inscription : 08 Mars 2015, 09:10

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par Thea Scohy » 14 Mars 2015, 09:48

L'ordre de tes parties, c'comme les scènes d'un scénario... Elles peuvent bouger dans tous les sens au final lors du montage...


C'est un peu l’intérêt de l'application draftquest, non ? Je m'en suis rendue compte tout à l'heure en écrivant mon round 3 (oui, j'ai du retard...), j'avais beaucoup de mal à faire la transition entre le round 2 et ce que j'avais prévu d'écrire alors... je ne l'ai pas fait. Comme les round sont bien distincts, écrits à des moments différents, et ne durent pas trop trop longtemps, ça me permet de me concentrer si je veux sur des scènes que j'imagine très bien, et pour le reste, on verra à la relecture. Et l'image du montage d'un film est très bien trouvée.

L'un des moyens de lutter contre la page blanche ce n'est pas en se montant des murs encore plus insurmontables, mais en trouvant un moyen de les contourner avec souplesse. Tu ne peux pas ? Pas grave, fait ce que tu peux, c'est déjà pas mal.
"I’m talking about freedom, Fogg. A sense of despair that becomes so great, so crushing, so catastrophic, that you have no choice but to be liberated by it."
Paul Auster, Moon Palace.
Blog 1 - Blog 2

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 216
Inscription : 07 Mars 2015, 23:21

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par Sturm » 14 Mars 2015, 10:04

Oui l'avantage de l'écrivain c'est que c'est un super héros !!!!! Il a tout plein de pouvoirs...
Dont celui de se téléporter lui et ses personnages n'importe où dans le temps, n'importe où dans l'espace....
Si le mur de la page blanche apparaît d'un coup devant toi... hop tu te téléportes derrière le mur et ainsi de suite !!!!! :o
Tu trouveras toujours dans le futur ou dans le passé la force de revenir plus tard à ce moment avec l'arme adéquate pour détruire ce mur... :mrgreen:
-----
Ma super quête : Entre deux rives c'est ici => http://www.draftquest.fr/campaigns/sturm-drang/entre-deux-rives <= ou là hein !!!
- - - - - -
Ma note d'intention : http://www.draftquest.fr/exercises/note-d-intention/sturm-drang

Message(s) : 2
Inscription : 11 Mars 2015, 14:43

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par Maatta » 14 Mars 2015, 14:49

Il fut un temps où systématiquement je procrastinai non seulement dans l'écriture de mes textes mais aussi dans le courage de les faire lire... il se cachait derrière une bonne dose de lâcheté.
Du coup tout restait dans les tiroirs. Ma faculté à procrastiner s'est réduite :o quand j'ai commencé à poster mes écrits sur des forums.
Le fait d'accepter que d'autres révèlent les points forts et les points faibles de mes histoires m'ont poussée à être plus régulière dans le temps consacré à l'écriture.
Histoire de me faire peur et de me donner un grand coup de pied aux fesses, j'ai même participé à un petit concours de nouvelles. Tout à coup je n'avais plus d'excuse.
Ce Mooc est pour moi une suite logique de mon apprentissage de l'écriture. Je dirais même que cette formation m'est indispensable.
Car pour le moment je n'écris que des textes courts, en général rarement plus de 8 pages. J'espère au moins réaliser l’ébauche d'un roman. Je me lance, je verrai bien.

Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 4
Inscription : 14 Mars 2015, 15:58

Re: Semaine 1 : La procrastination

Message par Stern » 14 Mars 2015, 16:25

Concernant la vidéo sur l'habitude, je voulais partager mes pensées, ou plutôt ce que j'en ai lu par ailleurs. David nous dit si bien qu'il faut se forger une habitude à écrire, qu'une habitude prend une vingtaine de jours à s'encrer et qu'ensuite manquer à cette habitude devient gênant.

A propos de ce processus, il m'a manqué un terme ou une explication dont j'ai déjà entendu parler. J'ai lu plusieurs livres traitant du processus de ritualisation du quotidien propre à l'être humain. Souvent, quand il est question d'habitude, il est question de rituel. Prenons le mot "Rituel" dans un sens plus commun que magique ; "Rituel", donc, dans le sens "chose que l'on fait sans même y réfléchir, sans la remettre en question car nous le faisons tous les jours à ce moment là, à cet endroit là et de cette façon là". Ces livres expliquent souvent, d'une part, que ritualiser un geste permet de le rendre plus agréable (écrire à un moment tranquille de la journée, s'installer dans le jardin, boire un thé...) ; d'autre part, qu'il devient plus aisé de rajouter un rituel (une habitude) à son déroulement quotidien si l'on attache le nouveau rituel à un rituel préexistant. Par exemple, si comme moi vous avez l'habitude de vous lever, de faire la vaisselle, de préparer le thé puis de vous installer pendant une vingtaine de minutes pour savourer votre thé et surfer sur internet, pourquoi ne pas remplacer le "surfer sur internet" par "écrire sur Draftquest" ou prolonger ce temps en passant 15 min à écrire avant d'aller voir les nouvelles du jour pendant 20 min. (Commencer par écrire avant d'aller surfer, sinon vous risquez de passer 35 min à surfer!) Tout ce qui vous permettra de ritualiser votre habitude dans votre quotidien (lieu, moment, gestes liés à l'habitude) vous permettra de mieux l'encrer dans votre quotidien.

D'ailleurs, j'ai rencontré il y a peu l'auteur de littérature jeunesse Eric Sanvoisin (Le buveur d'encre, Le parloir, 1, 2, 3, foulard...). Le jour, cet homme est bibliothécaire et père d'une famille nombreuse. Mais son rituel (qu'il nomme ainsi à dessein) est de se lever très tôt le matin, quand ses enfants et sa femme dorment encore profondément, pour aller dans son bureau et écrire 2 à 3h. Ensuite, dit-il, il emporte son histoire dans sa tête au travail et la laisse pousser de nouveau jusqu'au lendemain matin. Cela rejoint exactement ce que David nous a expliqué sur les bienfaits du matin!

Sur ce, bonne ritualisation et bon écriture!

PrécédentSuivant

Retour vers MOOC Écrire une oeuvre de fiction — Saison 3

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité